L’inscription corporelle de l’esprit – Sciences cognitives et expérience humaine

(1 avis client)

Sujet principal : Relation corps esprit
Sujet secondaire : Méthode concepts

Auteurs : Francisco Varela, Evan Thompson, Eleanor Rosch
Éditeur : Seuil
Date de parution : 1993
ISBN : 2020134926
Nombre de pages : 377

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Depuis son émergence en Occident, la science s’est construite en rupture avec l’expérience humaine, avec la façon dont nous percevons les choses. Cette « coupure épistémologique » est à l’origine du schisme entre la science et la philosophie. Or aujourd’hui, la science s’attaque à ce domaine qu’elle avait concédé à la philosophie : l’esprit humain – et c’est ce qu’on appelle les « sciences cognitives ».

Ce livre montre magistralement que par leurs avancées les plus récentes, dont ils dressent un bilan fort éclairant en lui-même, les sciences cognitives déconstruisent la conception classique du sujet humain que nous a léguée la philosophie. En fait, elles vont si loin dans ce sens qu’elles nous permettent de penser l’esprit en dehors de toute référence à la notion de sujet. Cette « déconstruction » risque de nous désespérer si elle reste confinée au monde de la science, une science bien décidée à envahir tout le domaine qu’elle avait laissé à la philosophie. Il ne faut donc laisser ni à la science ni à la philosophie le monopole de cette déconstruction de l’image classique et rassurante du sujet humain : il faut éduquer notre expérience à la faire pour notre propre compte. Ce livre, entre autres mérites, propose une méthode pour y parvenir.

C’est, selon les auteurs, la tradition bouddhique de la « voie moyenne » qui peut nous permettre, existentiellement, de nous voir comme des êtres pensants sans sujet et de faire nôtre, « sans angoisse », une éthique du « sans fond ».

1 avis pour L’inscription corporelle de l’esprit – Sciences cognitives et expérience humaine

  1. Ronan Le Joncour

    Il est rare de trouver un ouvrage aussi explicite et qui illustre la rencontre entre les sciences cognitives et l’expérience humaine…
    > De l’histoire (les travaux de Merleau-Ponty sur la phénoménologie, l’évolution des sciences cognitives avec le modèle computationnel de l’esprit, le modèle connexionniste et enfin l’enaction),
    > Des analogies très intéressantes (la perception des couleurs, la théorie de l’évolution),
    > La présentation de l’avénement codépendant, avec un développement sur la roue du Karma… nous y retrouvons aussi de grandes similitudes avec la pensée chinoise, présentée notamment dans l’ouvrage de François JULLIEN (1992) « La propension des choses »

    Ce voyage, raconté effectivement avec des mots de tous les jours, débouche sur la Voie Moyenne…
    Cet ouvrage, majeur, sera utile à tous ceux qui souhaiteront dérouler un continuum dans l’évolution des Sciences Cognitives et ainsi mieux comprendre les fondements des Thérapies Cognitives et Comportementales et/ou du Coaching Cognitif et Comportemental…

    À noter que les PNListes pourront mieux comprendre, à la lecture de cet ouvrage, les fondements de la PNL qui s’articulent sur le modèle computationnel des sciences cognitives… et ainsi, développer sur la base d’une approche « enacté » de nouveau modèle d’intervention…

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *